samedi 19 février 2011

La réduction de poitrine chez l'homme (cure de gynécomastie)


La cure de gynécomastie ou réduction de la poitrine, est une intervention qui peut paraître surprenante, mais qui est classique chez l'homme.

Cette opération a pour but de traiter une gynécomastie (développement exagéré du tissu mammaire chez l'homme) ou une augmentation excessive du volume mammaire dûe à un amas de graisses dans la région pectorale .

La gynécomastie peut apparaître à tout âge. À la suite d’un rapport détaillé sur cette pathologie, une responsabilité hormonale a été soulignée, concernant notamment un déséquilibre entre les taux circulants de testostérone abaissés par rapport au taux des œstrogènes.
Ces perturbations hormonales peuvent être la conséquence  de variations hormonales naturelles, de pathologies métaboliques ou d’une exposition à des stéroïdes anabolisants ou des oestrogènes. Ils peuvent également être le fait des effets secondaires de certains médicaments, drogues ou à des traitements contre le cancer.
Dans la majorité des cas, cependant, la cause est dite "idiopathique", c'est à dire sans cause retrouvée.

En fonction de la cause, la gynécomastie peut disparaître spontanément, après l'arrêt de certains médicaments, ou le traitement de différentes causes médicales identifiées. Dans les autres cas, la chirurgie, pour réduire cette gynécomastie, peut être indiquée, avec de très bons résultats.

Chez l'homme, la réduction mammaire est beaucoup plus pratiquée qu’on ne le croit et reste un sujet tabou.
Plusieurs techniques de réduction sont possibles : de la simple liposuccion en cas d'excès essentiellement graisseux lors d’une prise pondérale excessive, à l'exérèse cutanéo-graisseuse avec une incision chirurgicale autour de l'aréole s’il existe une glande, ou noyau mammaire, à retirer en même temps que de la graisse et de la peau.

La gynécomastie peut être difficilement acceptée par les hommes : certains développent un complexe et une souffrance qui risquent de limiter leur activité sportive et sociale.

Pour les plus jeunes (en dehors du surpoids) il faut raisonnablement attendre la toute fin de l'adolescence pour envisager un traitement chirurgical. En effet, dans un certain nombre de cas, la gynécomastie se corrige spontanément suivant le développement pubertaire.

Il n’en reste pas moins que la cure chirurgicale de la gynécomastie masculine est une intervention de plus en plus souvent pratiquée, malgré un tabou encore persistant.

3 commentaires:

  1. Valérie TROCHY10 mars 2011 à 02:06

    Je pense que vous avez raison, cela reste un sujet tabou, car souvent les hommes parlent moins de leur complexe, d'ailleurs je pense qu'il y a quand même une amélioration depuis quelques années, car les hommes osent un peu plus, prendre soin d'eux, en allant voir une esthéticienne, manucure, et coiffeur (notamment pour faire des couleurs ou permanentes qui étaient plus le domaine de la femme auparavant)et heureusement ... les temps changent et les moeurs aussi...

    RépondreSupprimer
  2. Le sujet de la gynécomastie est encore passé sous silence par les intéressés, du fait de la gêne sociale qu'elle implique.
    De plus en plus d'homme présentent des comportements d'évitement dans des lieux ouvert et sociaux comme la piscine, le bord de mer, ou même les vestiaires sportif.
    La gynécomastie est un véritable facteur de mal être et mal vivre en société.
    Le traitement de la gynécomastie donne de très bon résultat avec un convalescence très rapide.

    RépondreSupprimer

Posez toutes vos questions au chirurgien et vos commentaires sur ce blog.
Des réponses claires et précises seront postées rapidement.